Barrage routier de Kaka : adieu honteuse arrogance martiale

Si ce n’était pas l’un des plus réputés barrages en arrogance … martiale, parce que géré par des bérets rouges indélicats, discourtois, ce doit alors être le barrage routier le plus honteux, méprisant et d’une rare insolence.

Kaka, dans Coyah aura été l’incarnation même de la complaisance de l’Etat, le symbole même du laisser-aller et du désordre républicain. Des bérets rouges et autres rares gendarmes y auront fait la pluie et le beau temps. Arnaques, vulgarités, escroqueries de tous genres, le barrage de Kaka est d’une sinistre réputation. L’Etat a entretenu cette situation. L’absence d’une carte d’identité nationale à un passager était équivalant de 50 mille GNF à 100 GNF. Cet argent est payé rubis sur ongle à un homme sous un abri de fortune. Même en pleine période de crise des cartes nationales d’identité, des usagers se sont vu enlever leur argent, parce que le document officiel est soit périmé soit oublié, soit perdu. Ceux qui viennent plaider sont pris pour cible et sujets à tous les abus et autres violences verbales et/ou physiques. Devant les regards impuissants des passants, passagers et chauffeurs. Des femmes enceintes, des personnes du 3è âge, etc., n’auront pas été épargnés. Les autorités locales, le gouvernement tout le monde est au courant de ces abus. Personne n’a pipé mot.

Il aura fallu que le gouvernement ait réellement chaud pour qu’il prenne – dépoussière – un acte déjà signé suite à une grève syndicale pour encore interdire les barrages non conventionnels. C’est ainsi qu’un communiqué conjoint vient recadrer les pensionnaires de Kaka : «Les militaires au pont de Kaka et aux quatre ponts de Tanènè n’ont pour mission que de protéger et de sécuriser ces lieux stratégiques. En aucun cas, ils ne doivent ériger les barrages et procéder à un contrôle documentaire (Cartes d’identité et les documents de transport) ». Cette décision du gouvernement sera-t-elle cette fois-ci prise au sérieux ? C’est toute la question.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.