Battu à mort par des inconnus armés, le préfet de Coyah évacué à Dakar

 

Le préfet de Coyah paie à son tour, les frais de l’insécurité en Guinée. Attaqué à sa résidence privée par des inconnus armés, Barboza Soumah, a frôlé la mort. Dans la nuit du mercredi à jeudi 24 novembre 2016 aux environs de 2 heures du matin, il a été sauvagement battu dans sa résidence par une quinzaine de malfrats cagoulés et lourdement armés, apprend-on de source officielle.

Selon ses proches, son état est jugé critique après été battu à sang par ces inconnus armés.

Il a été admis dans un premier temps dans une clinique de place, avant d’être évacué jeudi à Dakar pour des soins.

Mariam Diallo, www.kababchir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.