Bicéphalisme au SLECG : une patate chaude pour le nouveau PM ?

La crise syndicale que traverse le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) est sans doute l’un des défis du nouveau que dirigera Kassory Fofana.

Le nouveau Premier ministre guinéen qui hérite cette crise syndicale, devrait s’atteler à cette question de bicéphalisme au SLECG crée et entretenu par le gouvernement sortant.

Alors que le camp d’Aboubacar Soumah à l’origine de la dernière grève qui avait secoué le secteur de l’éducation et qui négocie avec le gouvernement autour du salaire de 8 millions, refuse la « main tendue » Kadiatou Bah, nouvellement élue Secrétaire générale du SLECG version Sy Savané, Kassory devrait tout mettre en œuvre pour l’unité syndicale.

La récente menace de grève de camp de Soumah, qui a été reportée pour donner la chance aux négociations, reste une grande préoccupation et mérite d’être prise en considération, pour évier une nouvelle dans le secteur.

En tout cas, c’est un défi pour le nouveau gouvernement

Alfred Bangoura, www.kababacir.com

Les commentaires sont fermés.