Biens de l’Etat : Alpha apporte du nouveau chez Dalein !

Il aurait pu, depuis près de dix ans, déloger Dalein de son domicile de Dixinn Bora et en même temps le poursuivre pour « abus des biens sociaux », mais, Alpha Condé ne faisait que lever les lièvres à chaque fois qu’il est acculé par la pression des manifs de rue.

Dans chacune de ses apparitions dans la presse, il dénonce l’occupation, dite illégale par les anciens Premiers ministres (Dalein et Sydia entre autres) des bâtiments de l’Etat. L’affaire a tellement fait du bruit que les intéressés étaient obligés de brandir les actes les cédant lesdits domiciles. Peu suffisant pour Alpha Condé dont l’objectif est de prouver à certains Guinéens que ces adversaires sont bel et bien des rongeurs des biens de l’Etat. L’option s’est révélée infructueuse. D’ailleurs, récemment encore, il intime son gouvernement de s’occuper des maisons issues du contentieux franco guinéen.

Mais, parallèlement, il apporte du nouveau dans l’occupation par Dalein de la maison : « Celui qui parle aujourd’hui, c’est CellouDalein Diallo, il a fait dix ans dans le gouvernement. Il a été plusieurs fois ministre, puis Premier ministre. On a vu sa gestion. Il s’est vendu un bien de l’Etat. La maison où il habite à Dixinn est une maison du ministre de la Défense. » Et Alpha Condé de trancher : « Il s’est fait faire un Décret pour le racheter. »

Alors questions : peut-on donc estimer que ce fait nouveau empêche Alpha Condé d’aller encore plus loin ? Pourquoi n’a-t-il pas voulu engager réellement des actions judiciaires pour démêler l’écheveau depuis sa venue au pouvoir, en préférant toujours faire du chantage, alors qu’il a tous les outils pour se faire une idée claire là-dessous ? Quand complaisance et chantage font bon ménage pour souffler…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.