BISSAO-CONAKRY : La frontière rouverte !

Conformément à la promesse qu’elles avaient faite, le jeudi 4 décembre, les autorités bissau-guinéennes, ont décidé, hier mardi, de la réouverture des frontières terrestres avec la Guinée. Ce, après une fermeture qui a duré quatre mois en raison de l’épidémie à virus Ebola. Cette décision serait une conséquence des résolutions du sommet la CEDEAO des 6 et 7 novembre dernier.

C’est le premier ministre, Domingos Simao Pereira qui, profitant d’une réunion du parlement de la Guinée-Bissau, a formalisé la réouverture de la frontière. Bien avant, des camions chargés de marchandises, de denrées alimentaires et des médicaments dont les armateurs savaient visiblement que la décision allait être entérinée, avaient pris le départ de Bissao, pour la ville frontalière de Gabou. Certains de ses camions devraient arriver du côté guinéen dès ce mercredi.

Avec cette décision de la Guinée-Bissau, il ne reste plus que le Sénégal dont les frontières avec la Guinée demeurent fermées. Car, faudrait-il rappeler que la Côte d’Ivoire avait été la première à les rouvrir. Pour ce qui est du Sénégal, le président Macky Sall, profitant de sa rencontre avec son homologue guinéen, à la faveur du sommet de la Francophonie, avait laissé entendre qu’il enverrait très prochainement une mission d’évaluation de la situation au niveau de la frontière entre les deux. Ce qui laissait sous-entendre qu’à l’issue d’une telle évaluation, la décision de la réouverture allait, là aussi, être prise.

Anna Diakité , www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.