Le Bloc libéral incommodé: Aliou Bah, le dernier tour de piste ?

« Je suis venu en tant que citoyen » à la marche politique organisée par l’opposition républicaine menée par Dalein Diallo. Cette justification, bien calculée et avancée par le M. Com – Aliou Bah – du BL n’aura pas suffi pour échapper à l’ire de son parti. Les réseaux sociaux et certains sites Internet guinéens explosent.

Les commentaires vont dans tous les sens. Des plus normaux aux plus extrémistes teintés de relents ethniques. Assister à la marche politique est assimilé à des replis identitaires chez certains RPGistes, parce que c’est Dalein Diallo, la tête du peloton. Par contre, d’autres voient dans la démarche d’Aliou Bah, une option citoyenne, pure et simple. Et enfin, un troisième groupe tranche : Aliou Bah fait de la rébellion et donc, froisse les textes du BL et s’expose à des sanctions.

Cela est d’autant plus vrai que Faya Millimouno, au micro de média Guinée rappelle que : « C’est ce matin que nous avons su que monsieur Aliou Bah a décidé comme il l’a dit à travers certains canaux de communication de participer en tant que citoyen et démocrate à cette marche. Donc il ne représente pas le bloc libéral comme lui-même l’a dit d’ailleurs. Une lettre, avait été adressée par le chef de file de l’opposition au Bloc Libéral l’invitant à participer aux manifestations de l’opposition républicaine. Cette lettre a fait l’objet de l’examen du bureau exécutif et à plus de 80% des membres du bureau exécutif ont décidé que le parti ne participerait pas à ces manifestations. »

Une décision est en vue certainement pour demander des comptes à Aliou Bah. Et éventuellement le sanctionner. Il joue gros dans cette affaire de marche politique dont s’est interdit le BL. S’achemine-t-on vers une sortie de piste du jeune responsable du parti de Faya Milimono ? La réponse dans les prochains jours.

 

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.