Boké: 10 milliards 68 millions 09 mille 40 GNF pour indemniser des riverains de la 2ème piste minière du projet d’Alliance Minière Responsable (AMR)

La Société Minière de Boké (SMB) a organisé vendredi, 25 Août 2017, une audience publique à l’intention des riverains de la 2ème route  minière sur le projet d’Alliance Minière Responsable (AMR, avec une enveloppe financière de 10 milliards 68 millions 9 mille 40 de francs guinéens pour compenser les communautés riveraines au nombre de 145 personnes dit-on.

La piste quittant Ballaya (Malapouya) pour Kandomba (Tanènè), mesure 10,7 km avec une largeur 50m.

Dans son exposé, Docteur Daouda Koman, de l’Observatoire National de la République de Guinée (ONRG) a présenté les résultats des  études du plan d’action relatif au recasement et à la compensation des riverains.

La construction de cette infrastructure routière selon Dr Konan, ‘’obéi aux normes de compensation et les mesures d’atténuation des impacts environnementaux.’’

A souligner que les compensations concernent surtout, les terres, les plantations,  les cultures et les produits de cueillette, appartenant à 145 occupants qui, dit-on, seront entièrement indemnisés pour éviter des querelles éventuelles sur le corridor.
Se montrant préoccupée du développement communautaire, la SMB, s’est aussi engagée  à la gestion rationnelle des nuées de poussières, par arrosage quotidien le long des plantations, des habitations et des cultures.

Dans un futur proche, la SMB va réaliser des forages d’adduction d’eau potable dans les villages impactés. D’où, la signature d’un protocole de cooptation a entre la société et les communautés impactées.

La séance questions-réponses aura permis aux participants de comprendre la vision de la SMB qui tient en compte du développement des localités de ses zones d’opérations.
Prenant la parole, Kaba Camara du ‘’TOP Mining’’, une des sociétés de sous-traitantes de la SMB, a rassuré les populations de la volonté son entreprise quant à l’élaboration d’un plan de développement communautaire intégré aux activités minières ainsi que d’autres activités génératrices de revenus, en vue dit-il, d’améliorer les conditions de vie des communautés.

Saissant la balle au rebond, le Maire de la Commune Rurale (CR) de Tanènè, Samba Djouma Camara,  a indiqué :

« Je suis très satisfait de cette compensation qui me semble être la meilleure par rapport  à ce que les autres sociétés paient aux communautés dans la région de Boké. »

Pour certains participants à la consultation, ‘’cette initiative de la SMB est à saluer car soutiennent-ils, elle permettra de consolider la paix et d’assurer le développement harmonieux des collectivités riveraines du projet. Ceci, dans un partenariat « gagnant-gagnant ».

C’est avec espoir que les représentants des villages impactés,  les cadres préfectoraux et régionaux des services techniques de l’environnement,  des mines, de l’agriculture, de l’élevage et des structures de jeunesses et des femmes ont quitté la salle.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.