Boké: «en 2016, 4 cas de viols ont été traités et déférés par le Commissariat Spécial de Police de Kamsar» (Commissaire adjointe)

 

Le viol est l’un des fléaux que subissent des jeunes filles et dames tant en milieu rural qu’urbain.

Selon la statistique judiciaire, le Commissariat Spécial de Police de Kamsar a traité durant l’année 2016 qui s’coule, quatre (4) cas de viols confirmés sur neuf (9) autres infondés.

Les auteurs de ces abus, d’après madame le Commissaire adjointe, Mame Sylla, «Ont été déférés au Tribunal pour faire jaillir la vérité et réduire le taux de criminalité dont sont victimes des femmes et jeunes filles. Chez nous ici, la collaboration entre la population et les forces de sécurité est au beau fixe…»

Aux dires des observateurs, «le taux de viols a considérablement baissé dans la Commune Rurale de Kamsar. C’est pourquoi, les pères et mères de familles ne tarissent pas d’éloges à l’endroit de la Police de proximité.»

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.