Boké: «Appui à la Gouvernance des redevances minières 2017-2022» au cœur d’un atelier

Un atelier de concertation inter acteurs techniques axé sur l’appui à la Gouvernance des redevances minières (AGREM) pour les années 2017-2022, se tient du lundi, 04 à mardi, 05 décembre 2017, dans la préfecture de Boké, grâce à l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Les participants à l’atelier sont venus des projets, programmes et ONG, des Ambassades de la Grande Bretagne et des Etats Unis d’Amérique, des organisations de la Société Civile (OSC) ainsi que des services techniques.

Cette rencontre selon les organisateurs, «vise à favoriser une harmonisation des actions des partenaires techniques dans la zone de Boké, compiler les plans de travail des différents acteurs techniques, créer un comité technique responsable de l’analyse des plans de travail, préparer et publier un document conjoint de communication sur les actions harmonisées.»

Ouvrant les travaux, le directeur national adjoint des services des relations communautaires et du Contenu local au Ministère des Mines, Gopounan Chérif a déclaré que la présence des sociétés minières à Boké, est une opportunité à saisir pour maximiser les retombées financières au bénéfice des collectivités locales.

C’est pourquoi, il a invité les parties prenantes à travailler en synergie d’actions pour rassurer les partenaires au développement.

Dans son exposé, l’expert du projet AGREM, François Fougère a indiqué:

«Notre objectif commun est le développement de la préfecture de Boké qui, de par les nouveaux défis qu’elle a relevés, concentre de nombreux projets dans le domaine du développement local et des Mines.

En ses termes, François a sollicité l’implication effective des groupes thématiques et les acteurs impliqué en vue de la réalisation d’un plan d’action pour la mise en œuvre de nouveaux projets pour l’ensemble de la population de Boké.                                                                                     

      Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.