Boké : une attaque armée tue une passagère d’un taxi et blesse deux autres

Les coupeurs de routes continuent de faire régner leur loi sur les axes routiers du pays. Lundi matin, le 3 octobre, à l’aube, un taxi en provenance de Kamsar (Boké) à destination de Conakry a fait l’objet d’une attaque armée à Kolia dans la sous-préfecture de Kolabounyi (Boké). L’attaque perpétrée par un groupe de malfrats non identifiés a coûté la vie à une femme et a blessé deux autres passagers.

Selon le chauffeur du véhicule cible des criminels, joint par le correspondant de Guineenews à Kamsar, le drame s’est produit près d’une station de service. Une voiture  était garée non loin de là. Quand il s’est approché, les assaillants sont sortis d’une maison et lui ont ordonné de s’arrêter.

Ne s’étant pas plié à leur exigence, au moins un des malfrats qui portait un fusil a ouvert le feu sur le véhicule de transport en commun. Une femme touchée au ventre succombera de sa blessure avant d’atteindre l’hôpital. Deux autres passagers ont également été blessés par balles, à la jambe et à la main.

Cette attaque confirme un peu plus que les routes guinéennes sont de plus en plus dangereuses pour leurs usagers. Entre leur piteux état et l’insécurité entretenue par les criminels à la recherche d’une proie, voyager de Conakry pour l’intérieur du pays est loin d’être une partie de plaisir.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.