Boké: Une campagne de sensibilisation sur la participation des handicapées dans la politique de Gouvernance en Guinée

La Coalition pour les droits des handicapées (CODHA), grâce à l’appui technique et financier de l’Ambassade des Etats Unis en Guinée, a animé lundi, 17 juillet 2017, à la Maison des Jeunes de la préfecture de Boké, une campagne  de sensibilisation sur la participation des handicapées dans la politique de Gouvernance dans le pays.

Objectif, réduire la mendicité, accentuer la protection sociale des couches sensibles et vulnérables, renforcer les capacités d’acquisition sur les connaissances démographiques des handicapées en Guinée et renforcer leurs capacités d’intervention à travers des programmes de sensibilisation ou de formation selon leurs besoins.

Cette catégorie de personnes représentant les 10% de la population guinéenne a-t-on fait savoir au cours de la rencontre, doit accéder aux postes de décisions au sein de l’administration publique et privée.

Remerciant l’Ambassade des Etats Unis pour son soutien inconditionnel en faveur de sa structure, le président de la CODHA, Lucien Emile Lamah a promis de mettre son équipe à contribution pour minimiser la mendicité d’ici l’an 2020.

En ses termes, le président de la CODHA (Coalition pour les droits des handicapées) a plaidé pour la formation socioprofessionnelle et éducative des handicapées pour leur accessibilité à l’emploi à la politique de Gouvernance.

De son côté, le président de l’Association des handicapées de Boké, Mamoudou Yabara Camara souligné « C’est un droit pour nous d’être nommés à tous les postes de responsabilités pour prouver à la face du monde ce dont nous sommes capables… »

Selon lui, la Constitution guinéenne ne crée pas de différence entre les personnes à cause de leurs états physiques ou catégories sociales.

C’est pour cette raison qu’il a invité ses paires à la perfection pour matérialiser leurs rêves.

A la cérémonie, le Secrétaire général chargé des Affaires administratives au niveau de la préfecture, El Hadj Lancinè Diakité a réaffirmé la disponibilité et la volonté des autorités locales quant à l’accompagnement des personnes vulnérables dans leurs initiatives de développement.

Mamadouba Camara, correspondant régional Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.