Boké-Culture, l’artiste Magika purge sa folie dans les ordures, caniveaux et poubelles la CU

L’artiste Magika, l’une des étoiles du Groupe de RAP ou de la musique urbaine « Mifagueya-Kondé Bily » sillonne depuis des semaines, les rues, caniveaux,  dépotoirs et recoins  de la commune urbaine  (CU) de Boké.Au coeur d’une dépression mentale très avancée, l’homme s’illustre dans le bourrage des caniveaux et tri des tas d’ordures à travers la ville de Boké, sa nouvelle aventure.Aux dires de certains citoyens, »Son épouse très préoccupée, était venue le chercher et l’envoyer à Conakry pour les soins médicaux. Mais Magika s’est sitôt évadé pour rallier la Cité minière de Boké qu’il a tant convoitée pour vivre son monde de folie. »Que de pitié et désolation chez les nostalgiques du célèbre album « KONDE BILY N’KHOUNGNI TAKHOUI-IRA ».SOS donc pour sauver la vie de ce jeune artiste qui déambule à travers le centre-ville de Boké.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.