Boké: Des pompistes continuent de servir des vendeurs d’essence sur le marché noir

Malgré l’interdiction de la vente du carburant sur le marché noir par le Ministère en chargé de la Sécurité et de la Protection Civile, il y a dans la commune urbaine de Boké, des pompistes qui continuent d’approvisionner les porteurs de bidons de 5, 10 et 20 litres.En réalité, ce sont ces personnes qui servent la clientèle du marché noir qui, d’ailleurs, constitue une autre source de revenu pour des familles « démunies. »Comme le témoignent cette image, dans plusieurs coins de la commune urbaine de Boké, il est aisé de trouver des bouteilles de carburant aalignées sur des tabourets et banquettes fabriqués pour la circonstance.Et celà se passe au vu et au su des services chargés pourtant, de l’application rigoureuse de la décision relative à l’interdiction de la vente illicite d’essence par des étalagistes.Mamadouba Camara 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.