Boké-FODEL: Lancement des projets sociaux et économiques de la Cu

Dans le cadre de la réalisation des projets sociaux et économiques entièrement financés par le Fonds FODEL (Fonds de Développement Economique Local) à plus de 2 milliards de francs guinéens, le maire de la Commune urbaine (CU) de Boké, Mamadouba Tawel Camara a lancé mercredi, 10 juin 2020, les travaux de réhabilitation des infrastructures marchandes sur lesquelles repose le Fonctionnement de la Commune.

Des cérémonies meublées par la présence des cadres régionaux, préfectoraux et communaux ainsi que des responsables et représentants des groupements d’intérêt économique (GIE) portés par les jeunes et femmes de la CU.

Il s’agit de la réhabilitation des marchés de Hangar du quartier Khougnèwadé2, du Cimetière de Dianwalia (Dibiya), de la gare routière et du grand marché de 400 bâtiments ainsi que de l’Ecole Primaire du Centre dans la Commune Urbaine (CU) de Boké construite en 1902.

Pour mémoire, au sein de ce patrimoine public et historique, la Commune grâce au fonds FODEL, va rénover six salles de classe pour le bien être de 945 élèves dont 640 filles encadrés par 20 enseignants dont 08 femmes.

Le délai contractuel de l’ensemble des marchés est de trois (03) mois selon le maire de la CU de Boké qui, dans sa communication, a insisté sur la qualité des travaux et le respect scrupuleux du délai contractuel.

Remerciant le président de la République pour la mise à disposition du FODEL aux collectivités locales de Boké, Mamadouba Tawel Camara, a salué l’élan de solidarité des conseillers communaux qui, selon lui, ont décidé la réalisation de 20 boutiques, la création d’un système de drainage des eaux de pluies, la construction d’un Bloc de latrines de six (06) cabines et d’un bureau pour l’administrateur du marché de Hangar.

Le fonctionnement de la Mairie, a précisé M. Camara, «Repose sur les infrastructures marchandes à savoir, les marchés, gares routière et les boucheries.»

Au marché de 400 bâtiments réalisé en 2012 à la veille de la 1ère édition de la fête tournante, on dénombre 120 boutiques, 600 places assises.

En clair, la rénovation, l’assainissement et l’aménagement des espaces de vente au marché 400 bâtiments a-t-on appris sur place, facilitera l’accueil et l’installation très prochaine des occupants du marché central de Gorèye qui sera bientôt démoli au profit d’un ‘’marché moderne’’.

Des travaux qui seront suivis par les délégués du Comité d’appui à la gestion du fonds FODEL (CAGF).

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.