Boké: La fête internationale de la femme célébrée dans la Région

Placée sous le thème national, «Acquis et défis de l’autonomisation des femmes, à travers les mutuelles financières des femmes africaines (MUFFA)», la fête internationale de la femme a été célébrée cet après-midi jeudi, 08 Mars 2018  dans la Région Administrative (RA) de Boké.

 C’est le Gouverneur de Région, général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou qui a présidé la cérémonie en présence des cadres régionaux, préfectoraux, des responsables des groupements de femmes et associations de jeunesse, leaders des confessions religieuses, du conseil régional des organisations de la Société Civile, des représentants des institutions, projets et ONG ainsi que les services de défense et de Sécurité évoluant dans la localité.

Réaffirmant sa détermination à lutter contre les barrages, le préfet de Boké, Aboubacar M’Bopp Camara a indiqué que fêter la femme, baromètre de la Société, c’est renforcer la cohésion sociale dans la Région de Boké avec pour préoccupation, l’autonomisation des femmes à travers les activités génératrices de revenus.

Cela, a ajouté le préfet, est un acquis pour les femmes qui, selon lui, doivent pouvoir se prendre en charge et résoudre leurs problèmes en formant des coopératives pour profiter des sociétés minières évoluant dans la localité.

La célébration du 08 mars, Selon le directeur régional de l’Action Sociale à Boké, Moribadian Kéita, est aussi, une journée d’actions, de bilans et de défense des droits des femmes dont les conditions de vie méritent d’être améliorées.

De son côté, le coordinateur du projet centre d’Etude et de coopération internationale (CECI)-Guinée, Fanta Mamady Condé a annoncé deux (02) grands pour dit-il, soutenir les efforts des femmes en zones extractives pour l’autonomisation avec l’appui technique de l’Affaire Mondiale Canada (AMC).

S’engageant à poursuivre la lutte contre les mutilations génitales féminines et les violences basées sur le genre, les femmes de la Région de Boké, par la voix de leurs porte-paroles, les femmes de la Région de Boké, ont sollicité l’implication des autorités à tous les niveaux pour rendre opérationnelles dans leurs localités respectives.

Ainsi, au niveau des Nations Unies placent la journée internationale de la femme est essentiellement centrée sur le thème, «Participation et accès des femmes aux médias, aux technologies de l’information, de la communication, de leur impact et leur utilisation en tant qu’instrument de promotion et d’autonomisation des femmes.»

Rendant un vibrant hommage aux femmes rurales, le gouverneur de Région, général de Brigade Siba Sévérin Loholamou, a précisé que l’égalité entre l’homme et la femme signifie qualification de la femme qui, selon lui, doit se former pour être compétitive et autonome en rapport avec les MUFFA (Mutuelles Financières des Femmes africaines).

Il a, en ses termes, demandé aux femmes de se mettre en coopérative pour le fonctionnement effectif des MUFFA dans sa sphère politique.

Bref, à Boké, la célébration de la fête internationale de la femme a été marquée par la prestation du groupement des femmes balayeuses, du Groupe Pré-jeunes à travers les scénettes intitulées ‘’L’assainissement et l’égalité entre l’homme et la femme’’.

 

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.