Boké: La pénurie d’eau sévit au quartier Dibiya

La population quartier Dibiya dans la commune urbaine de Boké, éprouve d’énormes difficultés liées à la pénurie  d’eau qui commence à sévir et amenant ainsi, les femmes à former de longues files d’attentes au niveau des points d’eau occasionnels créés par en droit, par des personnes de bonne volonté.

Ces lignes sont souvent formées des bidons de dix (10) vingt (20) litres, des sceaux, bassines et d’autres ustensiles non moins importants.

Faut-il ainsi, souligner que plusieurs quartiers de la CU de Boké souffrent du même problème dans la zone économique spéciale de République de Guinée.

C’est pour tenter de réduire la souffrance de ses administrés que le Gouverneur de Région, général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou a financé la réalisation de deux (02) forages qu’il a offerts il y a des mois, à la population du secteur Salikènè (Dibiya). Un geste apprécié par les bénéficiaires. Mais il ne suffit pas pour approvisionner ses voisins en eau potable.

A Boké, il est aisé de rencontrer des femmes qui, chaque jour, parcourent des kilomètres à la recherche d’eau potable.

Par ailleurs, les propriétaires de véhicules, de motos  ou tricycles, munis des bidons de 20 litres, se rendent au barrage Batafong ou à Pont de fer pour se procurer d’eau potable.

Et si on nous réalisait des forages, bornes fontaines ou puits améliorés dans les fonds du FODEL et ANAFIC, don du président de la République, Pr Alpha Condé ?, s’est interrogée une femme rencontrée dans les parages.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.