Boké: Lancement d’un projet de renforcement de capacités des femmes de Kolaboui

L’ONG Guinée44, sous financement de l’Union Européenne (UE), a procédé mardi, 24 avril 2018, au lancement officiel d’un projet consistant à l’équipement et au renforcement de capacités des membres de la coopérative des femmes de la sous-préfecture de Kolaboui à 22 km du Chef-lieu de la préfecture de Boké.

Objectif, faire le point des activités réalisées par le comité de pilotage durant l’année 2017, planifier des activités futures pour la continuité du projet visant à outiller et qualifier les femmes de Kolaboui en techniques de transformation et commercialisation des produits agricoles locaux.

Le présent projet, selon son coordinateur, Sékou Bérété, permettra d’équilibrer la sécurité alimentaire de manière pérenne.

Pour rappel, la Coopérative des femmes de Kolaboui, depuis sa création le 12 février 2013,  œuvre dans la teinture, la saponification, le maraîchage, la transformation et la commercialisation des produits agricoles localement.

Pour le tout nouveau sous-préfet de Kolaboui, Mamadouba Yakha Camara, « Par le biais la valorisation des produits agricoles locaux, la Guinée peut être autosuffisante à travers l’Agriculture, véritable base d’un développement durable et harmonieux.

Faut-il préciser que pour la mise en œuvre de cet ambitieux projet dans la CR de Kolaboui, l’UE a dégagé une enveloppe financière de 66.861 euros.

De son côté, le directeur préfectoral de l’Agriculture (DPA) de Boké, Djibril Camara a mentionné : «Par le biais de la culture maraichère, les femmes de la sous-préfecture de Kolaboui au cœur d’un flux migratoire extraordinaire, peuvent approvisionner les consommateurs à toutes les saisons pour réduire la pauvreté dans la Cité minière de Boké.»

Dans sa communication, le coordinateur de l’ONG Guinée44, Sékou Bérété, s’est réjoui de la réception dont ils ont fait l’objet avant de solliciter l’implication des agents de la Direction préfectorale de l’Agriculture pour la réussite du présent projet lancé en septembre 2017.

Il a, par ailleurs, invité le comité de pilotage à coordonner les efforts en vue d’atteindre les objectifs que se fixent les partenaires. Ceci, en identifiant les techniques locales de transformation et de conservation des produits agricoles locaux dans la préfecture de Boké.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.