Boké: Ouverture de la 1ère session du CTRS 2017 dans la Région

Les travaux du Comité Technique Régional de la Santé (CTRS) 2017 ont été lancés mardi, 05 septembre 2017 par le conseiller politique du Gouverneur de la Région administrative (RA) de Boké, Ousmane Diallo.

La tenue de cette session, premier du genre, vise à relancer le système de santé et assurer une résilience permettant de prévenir et contrôler toute épidémie dans le futur.

C’était en présence des cadres régionaux et préfectoraux ainsi que des responsables des structures sanitaires évoluant dans la Région de Boké.

Dans discours introductif, le directeur régional de la santé (DRS) de Boké, Dr Mamadou Diouhé Barry a rassuré que son institution mettra cette occasion à profit pour faire le point de la mise en œuvre des activités du 1er semestre 2017 et de se positionner pour les plans d’action opérationnels du 2ème semestre de l’année en cours de celle de 2018.

Une manière dit-on, d’apporter leur contribution à l’amélioration de l’état de santé de l’ensemble des populations de la Région de Boké.

Il s’agit en d’autres termes, d’examiner principalement les rapports relatifs à la mise en œuvre   des PAO aux différents niveaux de la pyramide sanitaire en vue d’identifier et d’analyser les problèmes qui, dit-on, limitent l’atteinte des objectifs définis pour la période.

De son côté, le consultant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Dr Daouda Touré a réaffirmé la détermination des partenaires techniques à accompagner le gouvernement de la 3ème République dont le souci est d’améliorer les soins de qualité des populations sur l’ensemble du territoire national.

Ouvrant la session, le conseiller politique du Gouverneur, Ousmane Diallo a invité les participants à aborder de manière systématique, les préoccupations essentielles des populations, les analyser et de proposer des solutions objectives qui feront l’objet de la revue des plans d’actions opérationnels des structures de santé pour les six (06) premiers mois de l’année 2017.

Ce, sur la base d’un plan de relance et de résilience prenant en compte la situation des maladies à potentielles épidémies.

Par le biais de la présente session, les équipes cadres de la Région de Boké vont analyser les résultats du monitorage des activités des centres de santé et des hôpitaux de la Région, apprécier le niveau de performance des districts sanitaires, évaluer le niveau de la mise en œuvre des PAO du 1er semestre 2017 et apprécier la situation des ressources humaines notamment, les 560 nouveaux agents de toutes catégories confondues mis à la disposition de l’Hôpital régional de Boké.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.