Boké-politique: Tenue du Comité Interpartis (CIP) dans la préfecture

La Commission Electorale préfectorale indépendante (CEPI) de Boké a tenu mercredi, 15 juillet 2020, le Comité Interpartis (CIP) qui a mobilisé les représentants des partis politiques, des services de défense et de sécurité, acteurs de la Société Civile, cadres régionaux et préfectoraux.

A en croire à la Cheffe de mission, Madame Bangoura Aïssata Kamal Deen,  «Le Comité Interpartis (CIP) décentralisé, Est un cadre d’échanges, d’informations par rapport à la révision des listes électorales, l’enrôlement des électeurs omis lors des élections législatives et référendaire, l’enrôlement des jeunes ayant atteint 18 ans et l’assainissement du fichier électoral pour l’acceptation des résultats dans la paix et la stabilité dans le pays.»

La CENI, la Cheffe de mission, «Est valablement représentée par ses démembrements, a le devoir d’informer l’ensemble des acteurs du processus de la situation des démembrements de la CENI à la base.»

Parlant de l’installation des membres des démembrements et des assistants a pour but d’harmoniser les points de vue dans les  règles de l’art.

S’agissant des dispositions relatives à la révision des listes électorales à titre exceptionnel, a indiqué la missionnaire de la CENI, «La Guinée, selon la Loi, est autorisée de faire chaque année, une révision ordinaire pour faire valoir le droit de tout citoyen guinéen.

Pour cette période, a-t-elle ajouté, «nous avons la formation des membres des CARLES qui constituent la Cheville ouvrière du processus électoral dans notre pays.»

L’Objectif principal de cette révision exceptionnelle, a précisé Mme Bangoura, « C’est l’enrôlement et l’inscription dans la base de données des électeurs ayant été omis lors des élections législatives et référendaire ; l’enrôlement des enfants qui ont atteint 18 ans révolus et remplissant toutes les conditions et l’assainissement du fichier électoral existant.»

La rencontre a pris fin par des questions d’éclaircissement et d’amendement des thèmes débattus.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.