Boké-Propreté: 15 jeunes et 4 ONG d’assainissement en assaut contre les ordures dans la commune urbaine

L’assainissement de la commune urbaine de Boké dévient de plus en plus, une réalité avec le Conseil communal qui décidé de faire tant de sacrifices au profit de la santé publique, jadis, exposée aux poussières, à la chaleur et odeurs des tas d’immondices le long des artères et à l’intérieur du marché central.

C’est pour inverser cette tendance que le Maire de la Commune urbaine de Boké, Mamadouba Tawel Camara en commun accord avec les conseillers communaux, a mis à contribution quinze (15) jeunes et les membres de quatre (04) ONG pour rendre la ville propre.

Déjà, chacune de ces ONG ou groupements d’assainissement, a soutenu le Maire interrogé par notre correspondant basé sur place,  «Est dotée de deux (02) motos pour faciliter le recensement des ménages qui, désormais, seront soumis au payement mensuel des factures liées à l’assainissement.

En dehors des deux motos, le Maire a également mis sur fonds propre, un (01) camion benne à la disposition des 15 jeunes dont la prise en charge est assurée par la Mairie déterminée à finir avec l’insalubrité.»

A ce jour, plusieurs dépotoirs sont identifiés pour faciliter la collecte, le ramassage et le transfert des déchets ménagers de la CU de Boké en ferveur depuis l’obtention du FODEL qui, dit-on, pourrait être un véritable levier pour booster le développement local.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.