Boké : quand des billets de 100 GNF opposent acheteurs et vendeurs

Depuis des mois, les petites coupures de billets de cent (100) francs guinéens font l’objet de chaudes disputes entre les acheteurs et vendeurs des produits vivriers et autres articles de valeurs sur le marché de la préfecture de Boké. A l’heure, même les   cireurs de chaussures, vendeurs d’eau glacée ordinaire ont horreur de ces billets de banque faisant pourtant, partie de la monnaie guinéenne.Bref, dans aucun coin de la préfecture on utilise les billets de cent francs guinéens dans la préfecture de Boké.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.