Boké: Revue trimestrielle des interventions de lutte contre le paludisme, 57.977 cas dont 57.587 traités dont 42 décès dans la Région


Le Ministère de la Santé en collaboration avec le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), à travers la Direction régionale de la Santé (DRS) de Boké, a bouclé vendredi, 30 Août 2019, la revue trimestrielle des interventions de lutte contre le paludisme et la réunion Rolls Back Malaria (RMB) (faire récurer le paludisme) dans la Région administrative de Boké.

L’initiative s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coordination en matière de lutte contre le paludisme et de produire des données de qualité sur l’évolution de la morbidité  mortalité liée au paludisme dans la Région administrative de Boké qui, dit-on, a enregistré en 6 mois, 57.977 cas de paludisme, 57.587 dont 42 décès.

La présente revue est une opportunité pour les unités de coordination et les services compétents de contribuer de manière efficace, à l’amélioration de la qualité des interventions de lutte contre le paludisme au niveau régional, préfectoral, sous-préfectoral et communal.

Pendant 48 heures, les directeurs des hôpitaux (DH), directeurs préfectoraux de la santé (DPS), pharmaciens, gestionnaires de stocks, ont discuté du bilan des activités réalisées de janvier à juin 2019, de la situation des indicateurs sur la prise en charge (PEC), de la gestion des intrants, du traitement préventif inter mitant (TPI), des MILDA (moustiquaires imprégnées à longue durée d’action) de la période, de l’élaboration d’une feuille de route  sur la base des problèmes identifiés durant la période et d’identification des activités prioritaires à réaliser au prochain trimestre.

Clôturant les travaux, l’attaché de Cabinet du Gouverneur, Kabint Mansaré a invité les responsables des districts sanitaires de la Région de Boké à tout mettre en œuvre pour dit-il, aller vers l’élimination de la maladie.

Rappelant que la lutte contre le paludisme est une priorité pour l’autorité régionale, il a félicité le président de la République, le Ministère de la Santé et leurs partenaires pour efforts louables déployés dans le cadre de la lutte contre le fléau.

Bref, les participants à la rencontre ont identifiés des problèmes majeurs dont la résolution permettra d’améliorer la prise en charge du paludisme dans la RA de Boké.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.