Boké: La semaine nationale de la citoyenneté et de la paix lancée dans la préfecture

A l’instar des autres villes du pays, la préfecture de Boké a célébré mardi, 1er Novembre 2016, à la Maison des jeunes, la toute première édition de la semaine nationale de la Citoyenneté et de la paix, sous le slogan : «Mes Droits, mes Devoirs…»

A Boké, la cérémonie de lancement a mobilisé outre, autorités locales, cadres de l’Administration publique, associations des groupements de femmes, leaders des confessions religieuses.

Initiée par le Ministère de l’Unité nationale et de la Citoyenneté (MUNC), la semaine qui s’étendra du 1er au 7 novembre 2016, sera également marquée par l’animation des conférences-débats, des tables rondes autour de la problématique de la citoyenneté et de la culture du civisme, la sensibilisation et la promotion de la citoyenneté, de la Réconciliation nationale et de la culture de la paix, à l’intention des citoyens, élèves et étudiants des établissements scolaires publics et privés.

Recevant la délégation nationale, le président de la Société Civile de Boké, El Hadj Sékou Souaré a salué l’importante initiative du Ministère de Citoyenneté et de la Réconciliation nationale.

Il a, par ailleurs, précisé que la semaine de la Citoyenneté qui démarre dans les préfectures de la Guinée, est une ultime occasion pour les citoyens de connaître le rôle qu’ils doivent désormais jouer pour le progrès de la Guinée.

Au nom du Ministère de la Citoyenneté et de la Réconciliation nationale, le délégué national, Alpha Oumar Baldé a invité les populations de Boké, au strict respect des symboles et les lois de la République.

Ce, soutient-il, pour bâtir une Guinée prospère, paisible et démocratique en faisant la différence entre la liberté et le libertinage dans notre société.

Présidant la cérémonie, le gouverneur de Région, général de Brigade Siba Sévérin Lohalamou, a souhaité bonne fête au commandant en chef des forces armées, Pr Alpha Condé et à toute l’armée guinéenne qui célèbre aujourd’hui, ses 58 ans. En ses termes, le Gouverneur a invité les citoyens de Boké de s’investir dans la promotion des valeurs traditionnelles et ancestrales pour dit-il, débarrasser notre société de la haine, de l’ignorance, de l’égoïsme et de l’ethnocentrisme.

Saisissant la balle au rebond, le préfet, Mohamed Lamine Doumbouya a précisé que la citoyenneté, un sujet d’actualité, est également, une occasion ultime que les guinéens doivent saisir pour renforcer les liens de solidarité, de fraternité entre les administrateurs territoriaux et les citoyens en vue de participer à l’édification d’une Guinée meublée des citoyens responsables.

Bref, les autorités locales de Boké qui optent pour une Gouvernance de qualité, se sont engagées dans une dynamique exemplaire, celle de combattre le communautarisme, l’ethnocentrisme et l’insécurité.

A noter que, la partie animation artistique et culturelle a été assurée par le célèbre orchestre, le Sorsornè Rythme de Boké.

Mamadouba Camara,  www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.