Boké: Tenue d’une séance de sensibilisation sur l’engagement civique des jeunes dans la préfecture

 Le national démocratic Institute (NDI),en collaboration avec le Forum des jeunes des partis politiques de Guinée (FONAJEP), sur financement de l’USAID et du programme des nations unies pour le développement (PNUD), a organisé jeudi, 20 juillet 2017 dans la préfecture de Boké, une table ronde sur l’engagement civique des jeunes des partis politiques et ceux de la Société civile évoluant dans la localité.

Cette rencontre vise à renforcer la participation des jeunes dans l’exercice de la démocratie à la base et de la gestion participative des affaires publiques locales dans un environnement apaisé.

Ce, à travers la mise en place des mécanismes de communication et de collaboration entre les jeunes et les différents responsables politiques, communaux, administratifs et coutumiers.

Durant cinq (05) heures, les participants à la rencontre ont échangé autour des modules à savoir, le civisme, les rôles des jeunes pour la paix et la démocratie, les compétences des collectivités locales.

Dans son discours introductif, le chargé des programmes NDI-Guinée, Gnouma Moussa Kamano a mentionné que la consolidation de la paix et l’Etat de droit passe nécessairement par l’engagement civique des jeunes, par la connaissance et la mise en application de l’ensemble des textes régissant le fonctionnement de chaque organe ou structure de l’Etat.

Selon M. Kamano, ‘’la jeunesse, de par sa démographie, sa diversité d’opinions constitue une masse critique importante pour l’encrage de la démocratie et le renforcement de la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques.’’

Ce genre de rencontres, dira le Chargé de programmes NDI-Guinée, est une opportunité à saisir pour les jeunes pouvant se porter candidats politiques ou indépendants, dans le but de gérer directement les affaires publiques à la base notamment, à l’issue de prochaines élections locales.

Ouvrant les travaux, Alsény Camara, Conseiller communal de la délégation spéciale de Boké, a remercié et félicité le NDI pour l’organisation cette séance portant sur l’engagement civique des jeunes devant se former pour répondre aux aspirations du Gouvernement guinéen qui, selon lui, attache du prix à la bonne gouvernance et la gestion participative des affaires politiques à la base.

Pour y parvenir, dira M. Camara, ‘’Il faut que les jeunes soient formés et informés sur le fonctionnement des collectivités locales, leurs compétences pour inverser les tendances et soulager les populations rurales.

Respectivement secrétaire national chargé des relations extérieures du FONAJEP et facilitateur à la table ronde, Ismaël Gassim Kalissa, a invité les jeunes à œuvrer pour l’émergence réelle de la démocratie et l’Etat de droit en Guinée.

Selon lui, ‘’les jeunes doivent s’impliquer de manière responsable, dans le champ politique afin de proposer et d’imposer aux gouvernants des réformes qui répondent aux aspirations de la population juvénile et jouer un rôle capital dans le processus de développement de la nation guinéenne.

Mamadouba Camara, correspondant régional Kababachir.com à Boké

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.