Boké: Une Mission du PDAIG en visite dans les plaines agricoles, 1.000 projets attendus

Une mission du  Projet de Développement de l’Agriculture intégrée de Guinée (PDAIG) a entamé depuis dimanche, 28 février 2021, une visite de terrain pour suivre les activités agricoles engagées dans les plaines de Batipont (Wamounou-Kolaboui).  

Pilotée par le Coordinateur du Projet de développement de l’Agriculture intégrée de Guinée (PDAIG),Ibrahima Sambégou Gassama, la mission a pour objectif principal de suivre les activités  sur le terrain dans la zone de Boké, d’informer  les autorités locales mais aussi  de visiter  certains sites agricoles,  d’échanges avec les organisations paysannes évoluant dans les filières telles que le riz, la pisciculture, l’élevage et  la volaille.

D’après le Chef de Mission, «Notre objectif est de visiter toutes ces organisations, échanger avec les acteurs, identifier les activités prioritaires qu’on pourrait rapidement mettre en œuvre avec leur concours.»

La bonne nouvelle pour la population de Boké, pour tous les responsables des secteurs agricoles, a annoncé M. Gassama, «C’est que  les appels à projet  seront bientôt lancés pour accompagner les agriculteurs à travers un financement en vue de les aider sous forme de subvention, à réaliser leurs rêves en matière de financement d’entreprises dans le secteur agricole.»

Très rapidement, a soutenu le Chef de mission, «Nous allons lancer et mettre en œuvre l’ensemble de ces activités pour le bonheur du Monde rural, comme le souhaite le président de la République, Pr Alpha Condé.»

Recevant la délégation, le préfet Hassan Sanoussy Camara a rappelé que la préfecture de Boké a besoin de l’appui du Ministère de l’Agriculture et celui de ses partenaires.

L’Agriculture qui est la priorité des priorités, a précisé le préfet, «Mais cela nécessite le maximum d’efforts en termes de fonctionnement et Logistiques.»

Parlant des équipements agricoles donnés à Boké par le président de la République, Pr Alpha Condé, le préfet a rassuré que sa  juridiction géopolitique va remplir toutes les conditions nécessaires pour bénéficier des 1.000 projets agricoles qui seront engagés à travers le pays.

Selon le Coordinateur du PDAIG, «l’expérience de Kolaboui sera étalée à d’autres zones où les potentialités de la pisciculture existent afin d’accompagner les acteurs locaux à financer leur business-Plan sur ce secteur et sur l’Elevage, la transformation et toutes les chaines de valeur.»

Du constat, la Mission s’est aussi réjouie de l’aménagement des 1.100 ha en réhabilitation très avancée dans la zone de Wamounou (Bokaria).

Les localités telles que Tanènè, Koubia, Gbéréyiré, sont également dans le viseur du PDAIG et ses partenaires.

Dans cette optique, il y aura forcement, la réalisation d’infrastructures de stockages et de commercialisation pour mieux valoriser les produits agricoles.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.