Boké: Vers l’élection du Conseil Local des Jeunes dans la Commune Urbaine


En prélude aux élections des Conseils Locaux des Jeunes (CLJ) au suffrage universel, direct et librement exprimé (à bulletin secret),  la Commune Urbaine de Boké vent instituer un Comité  de sept (07) membres dirigé par le secrétaire général de la Commune, El Hadj Nouhan Kaba pour dit-on, gérer de manière démocratique, juste et transparente desdits votes.
L’initiative s’inscrit dans le cadre de la consolidation de la paix en République de Guinée résolument engagée dans l’édification d’un Etat dans lequel les citoyens jouissent de la totalité de leurs libertés, droits et devoirs fondamentaux.


C’est dans cette optique que le processus de l’organisation des élections destinées aux jeunes de 15 à 35 ans, constitue un enjeu majeur pour les jeunes, à travers la mise en place des Conseils locaux des jeunes (CLJ) qui, dit-on, entendent s’exercer dans des procédures d’élections libres, transparentes et justes.


Pour rappel, le CLJ est un cadre de concertation, d’expérimentation et d’exercice pratiques des procédures des élections démocratiques, de prévention, gestion des conflits et de consolidation de la paix. C’est aussi, un espace d’expression, d’initiation et de préparation des jeunes à la gestion durable des affaires de la Cité.


En outre, le caractère démocratique du CLJ lui confère légitimité et représentativité. Ces deux attributs donnent au Conseil le droit de formuler des propositions et d’initier des activités à mettre en œuvre dans l’intérêt des communautés.
Bref, ces élections donneront aux populations des collectivités locales, la chance d’élire leurs représentants au sein de la couche juvénile, jadis considérée comme bétail électoral.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.