Boké:c’est parti pour le CAP, instance suprême de décisions dans la préfecture

Le traditionnel Conseil Administratif Préfectoral (CAP), instance suprême de décisions relatives, a ouvert ses travaux lundi, 03 Avril 2017, à l’Hôtel ‘’Le Palmier’’ situé dans la Commune Urbaine (CU) de la préfecture de Boké.

La cérémonie a été présidée par le Gouverneur de la Région Administrative (RA) de Boké, général de Brigade, Siba Sévérin Lohalamou.

C’était en présence des Sous-préfets, Maires des communes rurales, les présidents des délégations spéciales, cadres de l’Administration déconcentrée, acteurs de la Société Civile, ONG, représentants des partis politiques (Mouvance-opposition), les députés de Boké à l’Assemblée nationale, la Chambre régionale d’Agriculture, des forces de défense et de sécurité, représentants des Sociétés minières.

Dans son discours d’orientation, le préfet de Boké, Mohamed Lamine Doumbouya a indiqué qu’il faille mettre en place,une commission de contrôle et du suivi périodique au niveau des recouvrements, trouver des mécanismes appropriés permettent d’éviter l’évasion fiscale et la Gouvernance locale dans les collectivités décentralisées de sa juridiction géopolitique.

Il a, par ailleurs, exhorté les sociétés minières à prioriser l’emploi de la main d’œuvre locale, la construction de forages, de postes de santé et le reboisement des carrières pour dit-il, soulager les populations des zones impactées.

De leurs côtés, les députés Mamadouba Tawel Camara et Abdoulaye Sylla ont demandé aux sociétés minières de favoriser la protection de l’environnement et la protection des têtes de sources en voie de dégradation avancée dans leur localité.

Présidant les travaux, le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Boké, général de brigade Siba Sévérin Lohalamou a demandé aux participants d’être prospectifs en discutant à fond, des problèmes qui, selon  lui, minent le développement de sa sphère politique.

A noter que la première journée du CAP est consacrée aux présentations des situations financières permettant de faire un diagnostic réel dans les communes rurales de la préfecture de Boké.

Mamadouba Camar, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.