Bolloré et son Roro : le Directeur Général du port, chargé de communication ?

C’est vraisemblablement le rôle que devait jouer le chargé de communication du Groupe Bolloré que le DG du port autonome est en train d’incarner. Mamadouba Sankon qui était récemment en face d’un groupe de journalistes a ainsi troqué son statut contre la tunique du syndicaliste pour Bolloré et en chargé de com pour le groupe.

Aveuglé certainement par des dessous de tables et autres faveurs non déclarées, le DG du port autonome de Conakry, parle des Ro-Ro. Et en même temps, tape sur des sociétés de sous-traitance. Ainsi que sur les autres opérateurs portuaires. De la vraie com pour Bolloré ! Extrait : « Celui qui paie le plus ici, c’est le Libanais propriétaire de l’huilerie de Guinée, qui donne 50 mille. Si vous donnez ce montant à un guinéen, vous le faites entrer au port, quand il va trouver un objet précieux, mais il va voler non ? Avec Bolloré, dans la convention, on avait insisté qu’il reconduise les emplois directs ou indirects de Getma International parce que ce sont des guinéens, Bolloré n’a pas trouvé d’objection. Il a repris ceux là qui avaient des contrats à durée indéterminée, et ceux-là qui n’avaient pas de contrat à durée indéterminée. Bolloré pas plus de dix expatriés. »

Certainement, le chargé de communication de Bolloré n’aura pas fait plus. S’agissant des autres opérateurs portuaires, le DG les accuse de n’avoir pas financé un seul sous au port. La main sur le palpitant, Mamadouba Sankhon jure que Bolloré n’a pas un monopole : « On pouvait lui dire de prendre la manutention et la consignation mais on lui a dit de prendre la manutention parce qu’il a aménagé les espaces où les véhicules vont stationner et les autres vont prendre la consignation. En terme de consignation, l’autre a près de 700 mille GNF par véhicule et celui a qui aménagé est dans les 600 mille GNF. » Imposture quand tu nous tiens !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.