Bras de fer avec l’UFDG, gouvernance Alpha, le président de NFD s’exprime

Invité dans l’émission d’une radio locale ce lundi, le président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) apporte quelques précisions sur les relations entre son parti, le NFD et l’UFDG, avec qui il a pu accéder à l’Assemblée nationale, suite à une alliance électorale.

Tout d’abord, sur sa candidature aux élections communales qui fait polémique, Mouctar Diallo tient à préciser :

«Je suis libre d’être candidat et j’ai le droit absolu de me porter candidat même mon grand frère Cellou le dit souvent. Je ne vois pas en quoi certains s’agitent contre ma candidature ?’’, s’interroge l’ancien ministre de l’Elevage.  

Et Mouctar Diallo de recadrer le débat : ‘’Cellou Dalein Diallo n’est pas un adversaire. Notre adversaire est le président Alpha condé est son régime rétrograde.’’. Avant d’ajouter : ‘’Nous nous battons toujours pour l’unité d’action de l’opposition pour faire face  à ce régime.’’, a-t-il laissé entendre.

Pour le jeune opposant, aujourd’hui, c’est l’enjeu le plus stratégique, car, estime-t-il, ‘’ce pouvoir a montré son incapacité et ses limites.’’

C’est pourquoi, ajoute le leader de NFD, ‘’ Il est tant que les uns et les autres reviennent à des meilleurs sentiments pour barrer la route à cette dictature de M. Alpha Condé. Parce que, dira-t-il, ‘’Aujourd’hui, son bilan c’est la pauvreté, l’impunité, la corruption et la division’’

A noter la dégradation des relations entre le NFD et l’UFDG, deux partis alliés,  s’est invité samedi au siège du RPG, le parti au pouvoir.

Bantama Sow qui s’exprimait à l’occasion à lancé des piques à l’UFDG : ‘’ je dirais à mon ami que quand tu élèves un petit serpent, il finira par te mordre. Aujourd’hui parce qu’il (Mouctar Diallo) veut se présenter dans une seule commune, on le menace, on menace ses militants et ses responsables.  Voilà donc l’histoire nous a donné raison’’, a déclaré samedi ce Conseiller du président  Alpha Condé qui va jusqu’à dire que c’est inutile que l’UFDG et les NFD se déchirent autour d’une commune qui échappera à leur contrôle lors des prochaines élections communales.

Il reste à voir si cette déclaration de Mouctar Diallo mettre fin à la crise de confiance entre ces deux hommes politiques, née de son intention à se présenter pour la Mairie de Ratoma.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.