Bras de fer pouvoir opposition: Qui des deux camps fait peur aux investisseurs

Le régime CONDE et ses partisans n’ont jamais cessé d’accuser l’opposition de mener des actions subversives au point de décourager les investisseurs étrangers. Chaque manifestation politique fait subir à l’Etat d’énormes pertes qui se chiffrent en de milliards de francs guinées, selon les autorités.

Cellou Dalein DIALLO et ses compagnons projettent une nouvelle marche le 04 août prochain. Depuis que cette annonce a été faite, les Guinéens assistent à une guerre de communication sans précédent de la part des protagonistes. Le RPG arc-en-ciel, s’est fendu d’une déclaration pour critiquer l’initiative et appeler les citoyens à librement vaquer à leurs activités. Le parti au pouvoir va plus loin pour accuser le chef de fil de l’opposition d’appeler à une insurrection populaire. La cellule de communication a même initié une campagne médiatique à travers une synergie entre vingt radios privées pour ne parler que de la menace de Cellou DIALLO.

Dans une telle atmosphère, certains observateurs se demandent si le parti au pouvoir n’est pas en train davantage de décourager les investisseurs; ce qu’il a pourtant régulièrement reproché à ses adversaires politiques. En tout cas c’est la première fois qu’une telle importance est donnée aux menaces de l’opposition.

Oumar Rafiou DIALLO 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.