Brexit : Bruxelles et Londres jouent désormais à un jeu dangereux

A mesure que se rapproche l’échéance du 29 mars, les tractations sont de plus en plus difficiles à suivre. Jeu de poker menteur ? Risque assumé d’un « no deal » ? Ou bluff insistant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.