CAN 2019 : le Sénégal se qualifie en demi-finale

Le Sénégal s’impose grâce à Idrissa Gueye (1-0) et met fin au rêve éveillé du Bénin. Les Lions de Teranga sont les premiers qualifiés pour les demi-finales de la compétition.

Le premier quart de finale de cette CAN 2019 oppose le Sénégal et le Bénin au Stade du 30 juin du Caire. Les Sénégalais d’Aliou Cissé ont à cœur de faire de la défaite face à l’Algérie (2e journée des phases de poule, 0-1) leur seule défaite dans la compétition. Face à eux, des Béninois toujours invaincus (4 matchs nuls) et une qualification acquise aux tirs au but face au Maroc (1-1 ; t.a.b 4 à 1) continuent de vivre leur rêve éveillé. Il faudra pour cela faire face au 4-3-3 des Lions de la Teranga avec Keita, Niang et Mané en attaque. Un schéma tactique identique est donc mis en place côté béninois, qui laisse tomber la défense à cinq.

Dès les premières minutes, le Sénégal affiche une mentalité offensive à l’image de ce contact entre Kalidou Koulibaly et Mickaël Poté qui oblige le numéro 10, complètement sonné, à faire intervenir les médecins béninois (3e). Plus de peur que de mal puisqu’il revient sur la pelouse quelques minutes plus tard. La défense du Bénin est mise à l’épreuve, mais l’équipe tente de tenir bon notamment face à Sadio Mané, présent dans ces premières minutes et qui est dans les bons coups (13e). Les Écureuils essaient néanmoins de profiter des coups de pied arrêtés ou des quelques erreurs techniques sénégalaises, lorsque l’arbitre de la rencontre, Mustapha Ghorbal, n’est pas sur le chemin du ballon (16e). De quoi permettre à cette équipe de prendre petit à petit confiance. La première grosse occasion est à mettre à l’honneur de Mickaël Poté et de sa talonnade qui frôle le but suite au coup franc de Mounié (26e). Autre homme à se montrer à son avantage en ce début de match, tant défensivement qu’offensivement, Kalidou Koulibaly aurait pu lui aussi ouvrir le score (32e), mais il est trop juste sur le coup franc de Saivet. Aucun but à signaler dans ces 45 premières minutes (0-0). La mi-temps est enfin sifflée pour le Bénin qui a dû faire face aux assauts sénégalais, en manque de réussite dans cette première mi-temps, comme le montre le cafouillage devant les buts d’Allagbé (45e+2).

Enfin des occasions franches et un but

Au retour des vestiaires, le Bénin décide de passer la seconde. Gomis, après que Mounié rate la réception de la passe de Poté, arme du droit, mais sa frappe écrasée est stoppée par le portier sénégalais (48e). Sur un nouveau coup franc d’Henri Saivet, Koulibaly prolonge la trajectoire du ballon de la tête avant que Mané n’intervienne lui pour déposer le ballon au fond des filets, mais le hors-jeu est signalé par l’arbitre assistant. Une décision confirmée par la VAR qui fait son apparition pour la première fois de l’Histoire de la Coupe d’Afrique des Nations dans ce match. Si dans le jeu ça ne passe pas, le Sénégal s’appuie sur son milieu Henri Saivet, l’homme des coups de pied arrêtés sénégalais, pour tenter enfin de marquer. Mais son coup franc à l’entrée de la surface passe au-dessus des buts (60e). Des difficultés à conclure qui ne vont pas s’arranger. M’baye Niang sort sur civière (64e), il est remplacé par Mbaye Diagne. Les Sénégalais s’offrent une petite frayeur suite au contrôle manqué de son gardien Gomis qui tente de trouver un coéquipier en une touche, mais loupe totalement son geste (66e). Fort heureusement, le ballon sort à droite de ses buts et file en corner.

Le Bénin ne profitera pas du cours du jeu. Les Écureuils voient Idrisa Gueye transmettre le ballon à Sadio Mané dans l’axe qui lui remet dans sa course. Le numéro 17 ajuste sa frappe qui finit au fond des filets (1-0, 70e). La situation est enfin débloquée et donne des ailes aux joueurs sénégalais, à l’image de Sadio Mané qui se retrouve face à Allagbé, qui sauve son équipe d’une main ferme (71e). Une confrontation une nouvelle fois mise à l’honneur après que l’attaquant de Liverpool soit trouvé par Diatta. Le face-à-face se termine à l’avantage du numéro 10 qui dribble son adversaire et marque dans le but vide … avant d’être encore une fois stoppé par la VAR qui le signale en position de hors-jeu (75e). Les Béninois subissent et voient un énième cafouillage, orchestré par l’infernal Sané, être sauvé (77e). La tempête laisse place à l’expulsion d’Olivier Verdon, dernier défenseur, qui accroche Idrissa Gueye aux abords de la surface (83e), le coup franc qui sera capté par Allagbé. Sur la fin de match, et malgré leur supériorité numérique, les Lions de la Teranga attendent les contres, laissant le ballon aux joueurs de Michel Dussuyer. Le fait de cette fin de match est à mettre en faveur de la sortie de Sadio Mané sur blessure après une douleur à l’épaule (90e+2). Le Sénégal remporte cette rencontre, non sans s’être fait peur et rencontrera le vainqueur de Madagascar-Tunisie qui aura lieu demain à 21h00.

Source: Footmercanto

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.