CAN 2025 : AKB émet des doutes sur la capacité de la Guinée à abriter la compétition

Alors que l’idée d’une probable co-organisation avec le Sénégal avait été émise récemment par le Antonio Souaré, l’ancien sociétaire du Syli national émet des doutes sur la capacité de la Guinée  à abriter cette compétition en 2025.

Pour Abdoul Karim Bangoura, « C’est une idée que le président Antonio Souaré a émis. Il faut savoir ce qu’on veut. Es-ce qu’on veut réellement organiser une CAN ? Il faut se poser la question. Est-ce qu’on est capable d’abriter une coupe d’Afrique à 24 pays alors qu’on avait été choisi pour 16 équipes », s’interroge l’ancien Capitaine du Syli national.

AKB tient à rappeler que : « Si on tient absolument à l’organiser, on doit respecter le cahier de charges. »

Concernant la co-organisation, l’ancien défenseur du Syli national de Guinée précise : « Se mettre avec tel ou tel pays pour la co-organisation, c’est juste une idée. Mais, ce sont les gouvernements qui décident. Si l’Etat guinéen est d’accord avec son homologue Sénégalais ou avec un autre pays limitrophe, pourquoi pas. »

 En toute sincérité, poursuit Abdoul Karim Bangoura, « la Guinée n’est pas prête pour le moment à l’allure où vont les choses. La CAN, ça demande beaucoup d’infrastructures. Mais si, au sommet, il y a la volonté politique, tout est possible. Pour cela, il faudrait se mettre au travail dès aujourd’hui», confie l’ancien défenseur guinéen chez nos confrères de Guineefoot.

Au départ, l’idée de co-organisation de la CAN 2025 émise par les autorités sénégalaises avaient été rejetées par la Guinée.

Malgré la mise en place du COCAN 2025, la Guinée peine encore à concrétiser ses ambitions sur le terrain pour être au rendez-vous de la fête du football Africain en 2025.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.