Capitale mondiale du livre : 60 milliards GNF requis pour l’organisation

« Conakry, capitale mondiale du livre 2017 ». L’organisation de l’évènement se prépare et Siaka Barry de la Culture et du Patrimoine historique requiert 60 milliards GNF. Mais déjà,  au dernier trimestre de 2016, le gouvernement a libéré une avance au titre de l’allocation financière à hauteur d’un milliard GNF.

A part certains spots et affiches, rien n’est encore visible. Et pourtant, selon le ministre, le Comité de sélection a souhaité distinguer Conakry « à la lumière de la qualité et de la diversité de son programme », en particulier pour « l’attention accordée à l’implication des communautés » ainsi que « pour son budget maitrisé et ses objectifs de développement qui mettent l’accent sur les jeunes et l’alphabétisation ». L’objectif c’est surtout « d’en faire un tremplin pour le rayonnement de notre pays. »

De l’avis de Siaka Barry, depuis l’annonce du choix de Conakry par l’UNESCO, des activités et étapes importantes ont été réalisées par le Commissariat général. Le Ministre en charge de la Culture souhaite auprès du gouvernement : l’organisation de la première réunion du Comité de Pilotage ; la mise à disposition du Commissariat d’un siège de qualité ; la mise à disposition de trois véhicules pour le transport des équipes du Commissariat Général ; la mise à disposition par le Ministère en charge du Budget des ressources financières nécessaires à l’organisation des activités.

Cette organisation intervient au moment même où les écoles sont fermées viennent de rouvrir. Et mieux, la culture de la lecture en Guinée est loin d’être ancrée. Les Guinéens lisent très peu sinon, pas du tout. L’opportunité d’organiser un évènement de taille à Conakry est somme toute un gâchis. Du moins, c’est ce que bien des Guinéens supposent. Jeter plus de 60 milliards GNF dans les livres pour des gens qui ne lisent pas est donc contreproductif. Mais, c’est déjà parti avec le premier milliard GNF empoché!

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.