Le cas d’Oumou Dalein Diallo…

La photo d’une jeune dame en T-shirt vert, la couleur de l’UFDG, accrochée à la portière d’un 4X4 fait le tour des sites internet. L’image est inédite, pas parce que c’est une femme, mais, parce que c’est l’une des filles de Dalein Diallo qui est parmi les marcheurs qui réclament entre autres l’application des accords politiques.

Oumou Diallo, c’est son nom est aujourd’hui dans bien des bouches d’internautes. « Quelle audace, quel formidable courage politique, Madame Oumou Diallo que je me permets de saluer ici du fond du cœur », s’est exclamé un internaute, saluant de passage « un très bon discours politique, avec toute la pertinence du verbe et l’humilité d’assumer son statut de fille du principal leader de l’opposition. » Le cas d’Oumoub Dalein Diallo est symptomatique, au moment même où des détracteurs dénoncent ces leaders qui mettent à l’abri leurs enfants pour jeter ceux de l’autrui dans la rue pour être tués. La présence de cette dame va certainement modifier les discours de certains. Y compris Bah Oury, lui-même.

En effet, récemment, l’exclu du parti déclarait, pour démotiver : «Nous nous sommes trompés de personnes, l’on pensait que certains (CellouDalein NDLR) étaient honnêtes. Nous avons pensé qu’on avait le même objectif, défendions les mêmes valeurs mais on s’est rendu compte il cherche l’argent, la richesse. C’est vrai ce n’est pas interdit de vouloir la richesse, il peut aller faire le commerce. Au lieu qu’il mette nos  vies  comme fonds de commerce. C’est la vie des uns et des autres qu’il vend vraiment. On ne s’est jamais mis en cause avec tous ces enfants abattus pendant les marches, on donne à leurs familles un sac de riz et 500 000 GNF. »

Oumou Dalein Diallo, vient pour faire mentir tous les détracteurs, aujourd’hui cloués. Elle se dit « consciente que tout peut arriver. Mais, je pense aux enfants des autres qui sont avec nous et qui bravent les mêmes risques que nous. Toutes mes actions sont d’abord un engagement personnel.Je vois ce qui se passe autour de moi. Je vais souvent dans la sous-région. Je pense qu’il est temps de faire autrement, faire changer les choses en Guinée à l’image de tous les pays normaux. » Sur Guinée news, la fille de Dalein dit jouer le « le rôle de conseiller. Le reste c’est lui le patron de l’UFDG et chef de file de l’opposition. »

Voilà la réalité.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.