Cas Mme Boiro : des enquêtes sur les sorties médiatiques de Junior

Le fameux Junior cueilli à N’zérékoré puis transporté par avion à Conakry continue à faire tomber des têtes, sauf que celle accrochée à Sékoutouréya ne tombe pas encore, à plus forte raison celles de la Police et de la Gendarmerie, citées nommément par celui pris comme le cerveau de l’assassinat de Mme Boiro.

 Junior fait encore une sortie médiatique. Et il fait peur à la hiérarchie de la police et de la Gendarmerie. Mohamed  Diallo, alias Junior point encore ces deux entités. C’est ainsi que le ministre de la justice vient d’annoncer le limogeage d’André SaselaLeno, directeur National de l’Administration Pénitentiaire. Il est remplacé par Alpha Tanoudy Camara qui assurera l’intérim. Du coup, il instruit d’ouvrir une enquête afin de situer les responsabilités dans la répétition des appels téléphoniques émis par un détenu en attente de jugement à la Maison Centrale de Conakry.

 Auparavant, nous affichions que aujourd’hui, la Police et la Gendarmerie nommément citées sont éclaboussées. Le Haut commandement de la gendarmerie a déjà réagi, le lendemain même de l’interview choc. Quelques jours après, ce fut le tour de la Police de « s’inscrire en faux » d’autant plus que, soutient Boubacar Kassé, porte-parole de la police nationale, Junior « n’est pas au niveau des services de police. De N’Zérékoré, il a été directement conduit à la maison centrale sous une haute protection et sous la responsabilité des officiers de l’armée, de la justice. Nous-mêmes nous étions et jusqu’à sa mise à la disposition du régisseur de la maison centrale par le procureur général».

 La Police dit être surprise de comprendre que Junior dispose d’un téléphone (l’interview s’est produite par ce biais). De l’avis du commissaire Kassé, « Nous-mêmes nous sommes surpris de savoir comment malgré toutes les dispositions prises que Junior soit en possession d’un téléphone et qu’il communique de l’extérieur avec un journaliste supposé qu’il ne connaissait pas avant. Comment il a eu son numéro de téléphone, ou comment ce journaliste a eu le contact avec Junior ? Sur la base de quel montage ? Juste qu’à preuve de contraire, c’est des allégations.» ça se saura !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. Diakite Mariama dit

    Ça va se savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.