Ce fameux Quinze politique du CNT qui rassure peu !

Un et un seul représentant pour l’alliance – ANAD – de Dalein Diallo, la première force politique d’opposition en Guinée. C’est manifestement une grosse déception, pendant que le RPG rafle la mise avec trois représentants, se positionnant de fait, comme une pieuvre qui pourrait tout ébranler au CNT.

A y voir de près donc, on a perdu du temps presque inutilement pour la mise en place du CNT, car, selon toute vraisemblance, des critères ont été respectés au niveau de la classe politique, ceux purement aberrants. Et  certains s’interrogent perpétuellement sur l’absence d’autres partis politiques et pas des moindres.

En attendant, le fameux Quinze politique du CNT est là. Très peu par rapport à une transition absolument politique. Mais, après avoir dénoncé le petit nombre sans jamais être écoutée du côté de la junte, la classe politique s’est résignée à ce qui lui a été donnée.

Tout le monde est désormais à la même enseigne. Ou presque ! Le parti d’Alpha Condé et ses alliés raflent 3 places.  Et les autres de l’autre aile se sont contentés – pas trop de choix – d’une place.

Voici donc la liste :

1-Aboubacar Sidiki Cissé (MPDG)

2-Mme SenyGbanamou (Bloc Libéral)

3-Mamadou FadiaBaldé (UFDG)

4-Aboubacar KolyKourouma (GRUP)

5-Sayon Mara (RPG Arc-en-ciel)

6-Bangalay Kourouma (RRD)

7-Mohamed Victore Bangoura (UDRG)

8-Mamadou Bailo Diallo (UPR)

9-Mme Singui Camara (PEDN)

10- Mohamed Kaba (PADES)

11-Mme Aminata Bah (PACT)

12-Mme Fatoumata Diallo (ADC-BOC)

13-Seny Camara (PUP)

14-Ahmed Tidiane Sylla (UFR)

15-Mohamed Aissata Camara (FAN)

Le CNT de Dansa Kourouma pourrait donc désormais s’atteler aux priorités du moment : l’établissement du chronogramme, comme mentionné dans la Charte de transition, édictée dès les premières heures de la prise du pouvoir par MamadiDoumbouya, un matin du 5 septembre.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.