Ce lundi, le mémo des opposants sera remis à Kassory

Lors de sa rencontre avec Dalein Diallo, au QG de l’UFDG, le nouveau PM avait demandé aux opposants – dans le cadre de la décrispation politique – de déposer un mémo égrenant tous les blocages du dialogue social. Aujourd’hui, ce mémo est prêt. Et c’est le chef de file de l’opposition républicaine lui-même qui l’annonce.

Au cours d’une rencontre avec ses militants, Dalein Diallo allie la carotte et le bâton pour se faire entendre. D’abord : « Il faut que vous soyez prêts. On s’est déjà battu pour réclamer la restitution de nos suffrages qui ont été volés par les CACV. Nos prétentions étaient limitées. Nous avons dit six communes urbaines et six communes rurales. Il y a eu la fraude partout dans le pays ; mais, dans ces communes-là, il faut qu’on nous restitue ce qui nous a été volé, d’autant plus que nous disposons des preuves irréfutables de ce vol honteux qui a été opéré par les CACV. Il faut que vous soyez mobilisés, après le Ramadan, pour reprendre les manifestations et exiger le respect de nos droits ».

Ensuite : «Lundi, nous allons lui déposer (NDLR, le Premier ministre) le mémorandum pour faire le point de la situation en lui expliquant la genèse des crises et les solutions susceptibles de maintenir ce climat de paix. » Et enfin : « Nous ne voulons pas les manifestations aussi, ce n’est pas notre premier choix. Mais nous ne renoncerons pas à nos droits de manifester. » Voilà la réalité. Le sursis accordé à Kassory est donc de courte durée.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.