Ce qu’on sait de l’indonésien dont le corps a été admis à l’hôpital ANAIM de Kamsar

Contrairement à ce qui a été rapporté sur les réseaux sociaux par certains médias, a-t-on appris des sources proches du dossier, c’est  le corps d’un indonésien du nom de RURY qui a été admis à l’hôpital ANAIM de Kamsar.La victime apprend-on, « Travaillait sur une des barges. C’est en pleine activité que l’homme a subi un arrêt cardiaque  avant qu’il ne soit transféré à l’hôpital.A l’heure, les équipes de la DPS, DRS  et le personnel de l’hôpital d’accueil  sont en train de prendre des dispositions utiles en attendant l’arrivée d’une mission du Ministère de la Santé de Conakry d’après le directeur régional de la Santé de Boké, Dr Djouhé Barry.Aux dires de M. Sanè, l’un des responsables des relations communautaires de la SMB, « RURY travaille depuis 2019, avec le consortium SMB-Winning au Port mineralier entre Dapilon et Kamsar. Ce matin donc, dans la matinée du de ce samedi, 23 février 2020, le défunt travaillait comme sur le remorqueur WP18 comme 3ème mécanicien. »A noter que la panique à l’hôpital ANAIM de Kamsar dit-on, est parti des échanges entre le Médecin général et l’interprète du consortium qui tenait compagnie à la victime.
Nous y reviendrons 

Mamadouba Camara , Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.