Ceni et UFDG: ce qui a motivé le choix de Hadja Biya…

L’UFDG se dresse contre les accusations de Damaro Camara de la majorité présidentielle. Des accusations selon lesquelles les opposants ont choisi leurs représentants à la ceni selon l’appartenance ethnique. Dalein Diallo pense que c’est absolument faux de le croire.

Dalein Diallo est largement revenu sur le choix de la représentante de l’UFDG à la CENI, Hadja Biya Diallo. Extrait : « On n’a dit que j’ai choisi ma belle-sœur pour représenter l’UFDG à la CENI. Je choisis une personne que je considère comme étant en mesure d’assumer le rôle. Ce n’est pas pour faire plaisir à X ou à Y. Ce n’est pas parce que Hadja Biya vient du même village que mon épouse, que je la choisis. Je la choisis parce que je sentais qu’elle a la capacité d’aller défendre les intérêts de l’UFDG. Je ne peux pas sacrifier un rôle aussi important pour faire plaisir à une personne. Ça, il faut que ça soit clair pour les uns et les autres. Le choix d’une personne dans un parti comme l’UFDG n’est pas aisé. Il y a beaucoup de personnes qui présentent le choix de Mme Biya comme étant un choix reposant sur un critère de famille et ce n’est pas le cas. On la choisit pour sa capacité son engagement et pour sa loyauté. On n’a beau dit que c’est ma belle-sœur, c’est pour cette raison que je l’ai choisie, mais si c’est Damaro qui le dit vous comprenez pourquoi ». Voilà la vérité.

Jeanne FOFANA, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.