Cérémonie de remise du Prix Franco-Allemand des droits de l’homme en Guinée

Dans le cadre de l’initiative du prix des Droits de l’homme en Guinée, les Ambassades d’Allemagne et de France ont organisé le jeudi 19 juillet, une cérémonie de remise du prix aux lauréats dans les locaux du Centre Culturel Franco-Guinéen.

Ce prix, décerné à deux associations des  personnes en situation d’handicap est à sa troisième édition. Le thème retenu cette année, est celui des « Droits des personnes en situation de handicap en Guinée ».

Parmi les bénéficiaires, il y a l’Association Guinéenne pour l’Aide aux Femmes Handicapées (AGAFH)  et l’association ‘’Wonbéré’’ qui arrive 2ème, dont les objectifs principaux est de défendre le droits des personnes, notamment les femmes et les enfants.par des campagnes de sensibilisation et d’éducation et donner à ces personnes des actions de culture et de formation.

Dans son discours de circonstance, l’Ambassadeur de France en Guinée,  SE Jean-Marc Grosgurin, a fait le point sur les avantages réservés aux deux associations lauréates.

« Les lauréats bénéficient d’un voyage en France et en Allemagne et peuvent rencontrer d’autres associations spécialisées des droits de l’homme, des institutions, des affaires étrangères françaises et allemandes. Je crois que c’est très bien d’activer tous les réseaux et que ces associations puissent avoir des ressources en termes d’informations, d’expériences. »

Mais ce n’est tout ! Le diplomate français rappelle que ces lauréats bénéficieront également de subvention des quelques millier d’euros qui  n’est pas négligeable,  pour que ces associations lauréates d’engager des projets  de développement.

De son côté,  SE Mathias Veltin, Ambassadeur de l’Allemagne en Guinée, a expliqué les raisons qui ont prévalu le choix de ces deux associations sur la vingtaine de postulants :

« Je dois dire que c’est un choix difficile parmi bon nombre des organisations. Avant d’annoncer le premier prix, je voudrais remercier tous ceux qui ont participé et encourager aussi tous les membres, ceux qui ont participé, qui sont là pour la défense et pour l’engagement des droits de l’homme et pour les personnes handicapées de continuer à tous prix et à ne pas perdre le courage, mais de continuer »

Pour sa part, la Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, après avoir salué les liens d’amitié et de coopération avec le couple Franco-Allemand, se dit  « honorée et très fière de participer à cette 3ème édition dédiée aux personnes vulnérables »

Mme Mariama Sylla a mis l’occasion à profit pour annoncer la promulgation récemment de la loi sur le statut des personnes handicapées.

Créé en 2014, sous l’initiative des ambassades de France et d’Allemagne en Guinée, ce prix qui est attribué à tous les deux ans, a pour objectif de mettre en lumière l’action remarquable d’organisations de la Société civile guinéenne et de récompenser  des actions de terrain, menées en Guinée.

Pour rappel, la Guinée a signé et ratifié la Convention des Nations-Unies relative aux droits des personnes handicapées. Alors que la Constitution guinéenne prévoit que les personnes handicapées ont droit à l’assistance et à la protection de l’Etat, des collectivités et de la Société.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.