Chambre de commerce: renouveler les instances !

Les Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat doivent enfin renouveler leurs instances respectives, ce, en sa qualité d’institution de droit public à caractère économique dotée de la personnalité civile et de l’autonomie financière.

Pour réussir cette démarche, le ministre du Commerce a rappelé que « la mission principale de l’institution est d’assurer la promotion du secteur privé par l’information, la formation, le conseil, les appuis techniques diversifiés, la réalisation ou la gestion d’équipements et infrastructures à usage collectif pour les opérateurs économiques, etc. ». Au cours du dernier conseil des ministres, il a été rapporté que depuis 2005, « il y a eu plusieurs tentatives d’élections au niveau des organes de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée, mais le processus s’est toujours heurté à des obstacles dans la région de Conakry. Cette situation a eu pour conséquence, le maintien depuis 12 ans d’un comité transitoire qui, initialement, ne devait avoir que trois (3) mois de durée de vie. »

Cette posture ne répond plus aux exigences actuelles. C’est pourquoi, « le Département a entamé le processus électoral, sous le contrôle de la Commission Interministérielle nationale de supervision des élections, des commissions régionales, préfectorales et communales, selon le niveau concerné et sur la base de critères précis. » Déjà, certains bureaux ont été installés, notamment : 33 antennes préfectorales ;5 antennes communales de Conakry ;7 bureaux régionaux, avec 30% de femmes conformément à la réglementation en vigueur. Seul goulot d’étranglement, la mise en place du Bureau de la Chambre Régionale de Conakry et celle du Bureau Exécutif National.

Ça risque de crier encore… même si c’est le Premier ministre qui aura la charge de présider à ces dites installations.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.