Chef de file opposition : Dalein cherche remplaçant…

Y a-t-il un remplaçant au sein des opposants pour supplanter Dalein Diallo qui sera bientôt ‘’appelé à d’autres fonctions’’ où il sera question de ‘’respecter et de faire respecter la Constitution et les lois de la République’’ ?

 

L’actuel chef de file de l’opposition cherche vraiment un remplaçant. Celui-ci pourrait venir parmi ce que Dalein désigne des jaloux « parce que l’UFDG a été reconnue chef de file. » Mais, appelant à la sérénité, le président de l’UFDG tranche : « Nous allons leur laisser la place (les jaloux de l’opposition ou de ce qui y ressemblent, NDLR) bientôt et nous allons nous retrouver à Sékhoutoureya».

 

C’est l’autre façon de d’égratigner un peu Lansana Kouyaté et Sydia Touré souvent frileux quant à l’évocation du statut de chef de file de l’opposition. Dalein ne les indexe pas, mais, ils se retrouvent. Il s’est félicité par ailleurs des assises politiques de son de son parti, car, « Nous enregistrons partout des adhésions massives où les gens ont compris que l’UFDG est la seule alternative crédible pour gérer ce pays, instaurer la démocratie, l’Etat de Droit, promouvoir la fraternité et l’unité de notre pays. C’est pourquoi, nous sommes fiers de vous, parce que vous n’êtes pas alimentaires. »

 

Et de regretter : « Vous avez suivi, votre parti est attaqué de toutes parts. » Mais, recommande au cours de l’assemblée générale ordinaire de l’UFDG:« Ne vous en préoccupez pas. Continuons notre travail. »

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.