Chicago et la réaction de la Basse-côte : le Dr Bangoura  »ne souhaitait pas polémiquer »

La vive levée de boucliers qui a suivi la tenue du reste enflammée du discours de Dalein Diallo, à Chicago, après la réaction de certaines structures de la Basse-côte se désolidarisant des démarches du Dr Ousmane Bangoura, une des éminences de cette partie de la Guinée, les réactions se poursuivent. Cette fois-ci, c’est cet ancien Préfet de Lansana Conté qui  »ne souhaitait pas polémiquer » qui parle tout de même. Cela, afin « d’apporter des précisions sur les attaques infondées contre ma personne, publiées dans presse en ligne. »

Pour y arriver, celui par qui la polémique a été alimentée en Basse-côte rappelle qu’ « avant d’adhérer à l’UFDG, j’ai tenu à mettre fin à mes activités au sein de la coordination de la Basse Guinée, avant de démissionner du Bureau exécutif du PUP. C’est ce que l’éthique morale et l’honnêteté politique exigent d’un homme digne. En plus, le peu que je puis dire, c’est que je suis un homme qui a le sens élevé de la mesure, de la retenue et de la réserve. Concernant les allégations mensongères faisant allusion à l’invite de la Basse Guinée à une guerre ethnique, nulle part cela n’a été dit dans aucun discours durant notre tournée nord-américaine. » Comme pour soutenir Dalein Diallo qui ne cesse de démentir d’avoir invité les uns et les autres à la guerre.

Seulement, « Nous n’accepterons plus que des politiciens et fonctionnaires véreux divisent les guinéens en ethnies ou en tribus. Nous livrerons une bataille acharnée contre le bradage de nos ressources, le vol de nos deniers publics et la prise en otage de notre pays par un clan. Nous mènerons un combat contre le mensonge et la misère dans laquelle notre peuple est volontairement maintenu. Nous combattrons toutes les formes d’injustices et d’exclusions en Guinée. » Il prend « l’entière responsabilité partout et devant tous les Guinéens, du pacte de vie en commun signé entre la Basse Guinée et la Moyenne Guinée signé le 20 juin 2014 à Kouriah dans Coyah, par les autorités morales et coutumières des deux régions. Cette initiative est le début d’un processus qui s’élargira à toutes les régions de la Guinée. Cette initiative ayant pour objectif de réconcilier les enfants de la Guinée et ainsi empêcher les politiciens malintentionnés de nous mettre les uns contre les autres comme cela a été le cas lors des élections présidentielles de 2010. » Derrière la levée de boucliers, le Dr Bangoura voient des « politiciens en mal de stratégie pour reconstituer leur électorat sont donc paniqués et chercheraient des alibis pour poser leurs petits lapins. Ça ne marchera plus. »

Le Dr Ousmane Bangoura a au passage dénoncé ces « nombreux cadres ayant profité du régime de PUP, qui soutiennent aujourd’hui celui qui a combattu Lansana Conté durant tout son règne et pour des besoins électoralistes, fait semblant de nos jours, d’épargner le défunt Président. »

Jeanne FOFANA, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.