Circulation routière : Alpha Condé contre les policiers qui rackettent

“On a ordonné la levée de tous les barrages non conventionnels et pris des mesures contre les rackets”. C’est par ces mots que le président Alpha Condé a annoncé la levée des barrages au cours de sa conférence de presse de dimanche.

Alpha Condé se veut catégorique ! Désormais, ce sont les agents de sécurité (policiers et gendarmes) qui seront dans les barrages et non les militaires.

 “J’ai prévenu le ministre de l’Intérieur et les chefs d’Etat-major en lui disant que les bérets rouges n’ont rien à faire dans les barrages. C’est pour les gendarmes et les policiers, même s’il y a des barrages  qui doivent être maintenus pour la sécurité”, a déclaré le numéro un guinéen devant les journalistes.

Parlant des rackets, Alpha Condé met en garde les policiers et gendarmes : ­“J’ai prévenu tout gendarme (ou policier) qui sera pris en train de racketter sera rayé des rangs de la gendarmerie ou de la police”, a-t-il prévenu.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.