Circulation routière-Boké: les conducteurs de motos-taxis au cœur des surcharges

Malgré le contrôle systématique organisé tous les jours par la Police routière, les conducteurs des motos-taxis, dans le but de procurer de billets de banques, continuent de faire les surcharges des passagers courant ainsi, un risque à longueur de journée.

Devant cette situation risquée, les agents de la Police, peinent à maîtriser la circulation routière dont ils ont la charge de règlementer.

Parmi eux, il y a ceux qui pincent des récalcitrants. Hélas ! Ils ne pensent qu’à leurs poches personnelles. C’est pourquoi, ils se précipitent à bondir sur les billets de cinq (05) ou dix mille (10.000 GNF) que ces derniers leur tendent pour se frayer le chemin.

De l’autre côté, il y a aussi, des agents qui ont fini par tisser de relations étroites avec des conducteurs de motos-taxis. Donc, par manque de rigueur dans le travail, les surcharges sont loin de cesser au niveau de la Commune urbaine de Boké.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.