Circulation routière : Un accident fait deux morts à Labé

La route continue à faire des victimes. Dans la nuit du dimanche à lundi, un grave accident de circulation a couté la vie à deux jeunes.

Le drame s’est produit à Thiagué, sur la route du Camp militaire El hadj Oumar Tall de Labé.

C’est une voiture qui est entrée en collision avec une moto au bord de laquelle se trouvait deux jeunes, qui ont perdu la vie.

Mamadou Diouldé Diallo, est l’un des rescapés de l’accident. Il explique dans quelle circonstance cet accident mortel s’est produit :

« C’était aux environs d’1 heure du matin. Un véhicule était stationné sur notre côté, les phares de la moto était très faibles, et ils roulaient à tombeau ouvert, moi j’étais du côté passager dans le véhicule. C’est moi qui ai vu les phares  de la moto, mon ami ne les avait même pas vus. Dès qu’ils se sont rapprochés, j’ai dit eh ! tu vois ce qui est devant toi ? Il a immédiatement piqué une panique, malheureusement, il y avait un autre véhicule devant nous. Il a dit d’éviter les jeunes sur la moto, il est allé heurter un poteau, dans la foulée les jeunes sur la moto sont venus heurter le véhicule. L’un d’entre eux communément appelé D-flow, est mort sur le champ, il est de Daka. Texas, le second est mort à l’hôpital vers 3 h. Nous, dans le véhicule, il y a eu trois blessés, nous sommes tous de Daka » a-t-il-expliqué à la presse locale.

Mais le commandent Tidiane Sanoh de la sécurité routière de Labé donne toute autre version sur les circonstances de l’accident.

« C’est à 1 heure 30 du matin, que j’ai reçu un coup de fil, qu’il y a eu un accident de la circulation sur la route du camp, plus précisément à 100 mètres d’Enco 5. Nous sommes venus sur les lieux, nous avons trouvé le véhicule en position accidentel, mais l’auteur de l’accident était conduit à l’hôpital, plus les deux victimes. D’après le constat, nous avons trouvé que le véhicule quittait vers le camp, la moto quittait le centre-ville, le conducteur de la voiture a abandonné sa droite, il est venu ramasser le motocycliste qui était dans son couloir de marche, le projeter à 8 mètres. Lui et son passager, sous l’effet du choc, les deux ont rendu l’âme, et la voiture du point du dérapage au point du choc, il a fait 12 mètres. Du point du choc au point d’arrêt de la voiture, il a fait 30 mètres. Et sur son passage, il a heurté un panneau publicitaire, c’est pour vous dire que la voiture était en excès de vitesse. Actuellement, les engins sont tous à la routière. Comme le conducteur de la voiture est dans un coma, nous avons pris ses renseignements, après nous allons l’auditionner », a expliqué ce responsable de la sécurité routière de Labé.

Les corps des deux victimes et les blessés se trouvent en ce moment à l’hôpital régional de Labé.

Souleymane Camara pour www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.