Climat : Le « Centre mondial pour l’adaptation » ouvre un bureau régional africain


Il devrait accélérer les mesures d’adaptation qui protègent les communautés africaines des impacts du changement climatique.

Tunis (dpa) – Le « Centre mondial pour l’adaptation » (GCA, selon l’acronyme anglais), coprésidé par Ban Ki-moon, ancien secrétaire général des Nations unies, a annoncé, le 16 septembre 2020, le lancement, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, de son bureau régional africain (GCA Afrique). Ce bureau est hébergé au siège de la Banque africaine de développement (BAD), à Abidjan, a fait savoir la banque.

Le GCA est l’institution partenaire principale du Sommet sur l’adaptation au climat qui se tiendra le 25 janvier 2021 aux Pays-Bas. Ce sommet sera le premier grand rassemblement de leaders mondiaux entièrement dédié à l’adaptation. GCA Afrique a pour objectif de nouer des partenariats sur tout le continent pour porter à grande échelle et accélérer les mesures d’adaptation qui protègent les communautés africaines des impacts du changement climatique, a-t-on indiqué de même source. Il s’agit également d’appuyer les efforts visant à améliorer la sécurité alimentaire d’un milliard de personnes en Afrique subsaharienne d’ici 2030, grâce à un programme sur le bien-être rural et la sécurité alimentaire.

Le Centre se concentrera sur les programmes et les actions, la diffusion élargie et plus rapide des connaissances, le renforcement des capacités et la définition des priorités répondant aux défis aigus du changement climatique, auxquels les pays africains sont confrontés. Sont également prévus des projets de soutien aux communautés à travers des programmes de gestion de l’eau pour la croissance urbaine et la résilience, l’utilisation de la nature pour une infrastructure plus résiliente ainsi que le financement de l’adaptation et le renforcement du leadership des jeunes.

« Les impacts du changement climatique se font déjà sentir en Afrique et ne feront qu’augmenter. L’adaptation n’est pas un faire-valoir, c’est une nécessité», a déclaré Patrick Verkooijen, président-directeur général du Centre mondial pour l’adaptation. « Grâce à notre rôle de courtier en solutions, GCA Afrique travaillera en étroite collaboration avec des partenaires dans chaque secteur pour garantir que les mesures d’adaptation les plus efficaces sont partagées et mises à l’échelle à travers le continent, répondant à la demande croissante de renforcement de la résilience aux impacts du changement climatique », a-t-il ajouté, cité par la BAD.

Source: dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.