Collectif des acteurs de la République : ce machin par qui Condé pourrait se légitimer


Collectif des acteurs de la République (CAR) ! Voici le machin tout trouvé par une bande d’imposteurs composé d’Ibrahima Sory Diallo et Cie.

Ce conglomérat de tocards en quête de nouvelles compromissions estime, par la voix de son coordinateur que: «Les partis politiques membres du CAR demandent à tous les membres qui se trouvent autour de Sanoh de surseoir à toute activité avec M. Sanoh. Deuxièmement, les structures à l’intérieur et à l’extérieur du pays d’arrêter toute activité jusqu’au moment où, M. Sanoh revienne sur de meilleurs sentiments. Parce que l’on comprend, qu’il a été caporalisé par deux partis, à savoir l’UFR et l’UFDG. Jusqu’au moment où on essaye de tabler et de se comprendre. »

Le CAR s’inscrit donc dans une logique de délation et de compromission. Il doit être traité comme tel. Auparavant, c’est un imposteur du même acabit qui rappelle : « Nous ne pourrons pas souscrire à des manifestations contraires aux dispositions de la Constitution. On ne peut pas prétendre défendre la Constitution et violer cette même Constitution par endroits. » Pour sa part, Abdoulaye Kourouma le FNDC « est en train de préparer l’insurrection dans le pays. Nous allons demander à nos militants de se retirer et de considérer ceux qui ne vont pas respecter la loi, et qui vont se mettre dans la rue sans précision d’itinéraire, comme des bandits. La loi demande de préciser l’heure et le lieu. Nous l’avons toujours fait au sein de l’opposition républicaine. Nous allons pousser l’Etat à interpeller ces gens-là, parce qu’ils sont en train d’inciter à la violence, à la haine et ça ne marchera pas. »

Si on n’y prend garde, c’est donc ce machin dit CAR qui risque de légitimer le passage en force d’Alpha Condé. Ces tocards doivent être dès à présent écraser.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.