Comité de diffamation : Halimatou Dalein visée par ex allié de l’UFDG

La première douce moitié de Dalein Diallo est visée par un ex allié de l’UFDG. Aboubacar Soumah, celui-là même qui avait juré ne jamais quitter le parti accuse HalimatouDalein Diallo d’être à la tête d’un comité de diffamation.

« Contrairement à tout ce que le comité de diffamation mis en place sous la présidence de Hadja Halimatou Dalein Diallo a diffusé en disant que j’ai perçu 6 milliards GNF, que je devais être nommé ministre. Moi je ne suis pas ennemis de la nation », dégaine le député de Dixinn dans une interview à Mosaïque Guinée.

Et l’ex allié de l’UFDG d’ajouter, parlant d’un éventuel poste : « Si le Pr. Alpha Condé m’appelle aujourd’hui pour me nommer à un poste où je pense que je peux apporter ma modeste contribution dans l’amélioration des conditions de vie des populations guinéennes, j’accepterais. »

Puis, un coup d’éclat : « Certains Guinéens ne me connaissent pas, malheureusement. Je ne dis pas la vérité, je dis ce que je pense. Cela peut être la vérité ou pas. Avant de démissionner à l’UFDG, j’avais dit que je ne serai désormais derrière un leader parce que je suis déçu. Les gens ne font pas ce qu’ils promettent, ils font le contraire de ce qu’ils disent. Ceux qui disent qu’ils se battent pour le pays, ils se battent pour une cause ethnique  ou pour un petit groupe. » Ce député est bien mal placé pour parler d’ethnie. On sait ce qui a prévalu son départ de l’UFDG. Mais ceci est une autre histoire.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.